..
   ..
   
                ( )        ( )         ( )         ( )         ( )     
  > > Le Forum Franais

 
  : 1  
08-08-2014, 11:46 AM
 

: 106591

: Mar 2014

: 19

: 06-04-2015 12:40 AM

:

:

Netanyahu mine les ngociations palestino-israliennes

Suite au cessez-le-feu obtenu mardi, Le Caire a la difficile mission de concilier les exigences des deux parties. Isral et le Hamas campent sur leurs positions. Les autorits gyptiennes ont entam leur difficile mdiation entre Palestiniens et Israliens. Elles ont commenc hier par relayer auprs des ngociateurs palestiniens les exigences des Israliens dans le cadre de pourparlers en vue dune trve durable Ghaza, au-del du cessez-le-feu de 72 heures obtenu, mardi, par Le Caire et Washington. Ces tractations qui se droulent dans la capitale gyptienne interviennent la suite dune agression militaire isralienne aveugle et massive contre lenclave palestinienne qui cot la vie des centaines de civils dsarms. Il faudra certainement du temps lEgypte avant de parvenir rapprocher les positions des deux parties tant leurs exigences semblent actuellement difficiles concilier. La raison ? Isral a, demble, verrouill les dbats en rclamant que le Hamas et les autres groupes arms dposent les armes. Le chef du gouvernement isralien, Benyamin Netanyahu, a exig par ailleurs quun contrle trs strict soit impos sur tout ce qui entre Ghaza. Autre facteur de blocage et non des moindres puisquil participe de toute vidence la division des Palestiniens, le cabinet de Netanyahu rechigne ce quun rle soit dvolu M. Abbas Ghaza, dans la mesure o il a rompu ses relations avec lui la suite de la rconciliation de ce dernier avec le Hamas. Il sagit l, en gros, de la condition de Tel-Aviv un feu vert la reconstruction dans lenclave palestinienne qui vient dtre dvaste par son arme. Ainsi quil fallait sy attendre, les mouvements palestiniens de rsistance ont rejet en bloc les exigences israliennes, dautant que rien ne les prmunit pour le moment contre de nouvelles agressions. De leur ct, les Palestiniens ne rclament rien dautre que la fin de huit annes dun blocus isralien qui asphyxie la minuscule et pauvre enclave et ses 1,8 million dhabitants, la libration de prisonniers et louverture dun aroport oprationnel Ghaza. Le prsident Abbas rclame, en outre, la rouverture du point de passage de Rafah vers lEgypte, le seul quIsral ne contrle pas. Il faut savoir que la bande de Ghaza nest relie au monde extrieur que par trois points de passage : Rafah avec lEgypte au sud, Erez au nord et Kerem Shalom au sud avec Isral, respectivement pour les personnes et les marchandises. Or, lEgypte maintient le passage de Rafah ferm presque en permanence depuis la destitution, il y a un an, du prsident Mohamed Morsi, membre des Frres musulmans dont est issu aussi le Hamas palestinien. Cette fermeture a eu pour effet de plonger lenclave palestinienne dans une extrme pauvret, Ghaza tant reste pendant tout ce temps coupe du monde. Des positions loignes Malgr tous ces cueils, de nombreux observateurs se montrent optimistes sur lissue de ces ngociations la condition que la communaut internationale simplique srieusement dans le rglement du conflit palestino-isralien et vite, comme elle a eu souvent le faire, de se ranger du ct isralien. Il est rappeler que mme lOrganisation des Nations Unies a, ces dernires annes, tourn le dos aux Palestiniens malgr les nombreuses atrocits commises par les Israliens et la poursuite de la construction de nouvelles colonies sur les territoires palestiniens occups. Pour contourner, justement, le dsintrt du Conseil de scurit lgard du devenir des Palestiniens, lAssemble gnrale des Nations Unies devait se runir hier pour dbattre de la situation dans les territoires palestiniens occups. Cette runion a t convoque la demande du groupe des pays arabes lONU, linitiative de lAlgrie, en vue de mobiliser la communaut internationale afin quelle mette fin aux agressions israliennes. Au cours de la runion, des comptes rendus de plusieurs hauts responsables des Nations Unies, dont Navi Pillay, la Haut-Commissaire aux droits de lhomme, Pierre Krhenbhl, chef de lagence de lONU pour laide aux rfugis palestiniens (UNRWA), et Robert Serry, le coordinateur de lONU pour le processus de paix au Proche-Orient, devaient tre prsents aux 193 membres de lAssemble gnrale. Face au bain de sang commis par Isral Ghaza, le ministre palestinien des Affaires trangres, Ryad Al Malki, a ritr pour sa part, La Haye, la volont palestinienne de voir des responsables israliens poursuivis devant la Cour pnale internationale (CPI). Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour traner en justice les responsables de crimes de guerre et crimes contre lhumanit, a-t-il insist, accusant les Israliens datrocits. Les meurtriers la CPI Lattaque isralienne contre la population de la bande de Ghaza a dur, rappelle-t-on, prs dun mois et a fait 1875 morts parmi lesquels on dnombre 430 enfants et 243 femmes. Ct isralien, 64 soldats et trois civils ont pri. A la faveur de laccalmie que Ghaza a retrouve mardi, les secours ont pu accder des zones bloques par les bombardements, o ils ont commenc dcouvrir de nouveaux corps, alourdissant un bilan humain dj effroyable. La situation humanitaire et conomique dans lenclave palestinienne est catastrophique. Le chef de lagence de lONU pour laide aux rfugis palestiniens (UNRWA) a indiqu avoir besoin de 187 millions de dollars pour venir en aide aux 250 000 personnes dplaces. Ghaza souffre, en outre, dune pnurie deau chronique et dimportants problmes dapprovisionnement en lectricit. Lagression isralienne a caus galement, selon aussi le vice-ministre palestinien de lEconomie, Tayssir Amro, entre 4 et 6 milliards de dollars de dgts au minimum. Autant dire que Ghaza a t rase

| rss | archive | |


« | »

: 1 (0 1 )
 
:
 

:


. [ 05:18 PM ] .
 

Anwar5.Net

E-mail : yahosein@yahosein.com - -

Powered by vBulletin